Carla Bruni: ses groupies lui disent merci!

Bonjour à tous!

Hé oui, je suis enfin de retour de la stratosphère dans laquelle j’étais plongée depuis presque deux mois. Et me revoilà en grande forme pour vous parler d’un petit bijou: le dernier opus de la Prima Donna des Français, j’ai nommé la très inspirée Carla Bruni (on laissera tomber le « -Sarkozy » pour l’instant…).

Donc voilà: le bébé s’appelle « Comme si de rien n’était » et se trouve être, ma foi, de fort bonne facture. Après un décevant « No Promises » qui s’était révélé être également un échec commercial cuisant, la belle à la guitare devait à ses fans un nouvel album à la mesure de son talent.

C’est donc chose faite. Car le petit dernier est un vrai régal. Porté par le brillantissime et éclairé « Tu es ma came », dédié à un certain président récemment épousé, l’album est une suite de ballades agréables et aériennes où la voix suave de l’ancien top se marie à merveille avec une guitare légère et fluide.

En ce qui me concerne, j’ai pratiquement tout aimé sur cet album. Cependant, j’ai un coup de coeur spécial pour « Ta tienne », « Salut Marin » et l’incroyablement touchant « Il vecchio e il bambino », aux accents d’Italie.

Bref, c’est beau, c’est poétique et ça parle d’amour comme on l’aime: à écouter sans modération!

On soulignera enfin une pochette magnifique, comme la dame nous y a habitués. Car après tout, on est esthète ou on ne l’est pas…

Courez donc l’acheter, surtout qu’en ces temps estivaux, les sorties enthousiasmantes sont plutôt rares…

Becs de votre Brunette!