“Le Discours d’un Roi” de Tom Hooper

 

Voilà, alors je vais en parler un peu après tout le monde mais je suis allée, jeudi soir dernier, voir le merveilleux “Discours d’un Roi” de Tom Hooper avec notamment Colin Firth.

Le film raconte l’histoire vrai d’un prince anglais qui, dans les années 1930, est atteint d’un grave bégaiement. Il ne peut tout simplement pas intervenir oralement en public. Afin de tenter de remédier à ce problème, et après avoir consulté tout un tas de thérapeutes, son épouse, Elisabeth (la future Reine Elisabeth II), l’emmène voir un orthophoniste australien du nom de Lionel Logue. Ainsi commence entre les deux hommes une relation complexe entre devoir et amitié qui va s’avérer efficace. Cependant, lorsque la nation entre en guerre contre Hitler, le Prince Albert, récemment monté sur le trône, va devoir endosser le rôle de leader qu’il n’a jamais réussi à assumer. Et faire un discours radiophonique écouté par le monde entier…..

Ce film est une pure merveille. Sur la base d’une très belle histoire vraie, les trois acteurs principaux (Colin Firth, Helena Bonham-Carter et Geoffrey Rush) portent ce long métrage de manière magistrale. On est immédiatement saisi pas l’intensité de ces personnages, par la violence du handicap que porte Albert sur ses épaules, par l’amour qui l’unit à Elisabeth et par cette magnifique relation complexe qu’il entretient avec Lionel.

En bref, un très bon moment de cinéma et de culture que je vous encourage à aller découvrir si ça n’est pas déjà fait.

Herzilein, la mercerie aux merveilles

A Vienne, tout près de la Neubaugasse, plus précisément à la Westbahnstrasse 4, vous trouverez Herzilein Wien, une mercerie pas comme les autres. En effet, ce magasin peu ordinaire vous propose des tissus, des rubans, des boutons et des dentelles bigarrés et colorés, originaux et uniques en leur genre. En effet, lorsque vous passerez la porte, vous ne pourrez qu’être émerveillés, même si comme moi, vous ne vous intéressez que peu ou pas du tout à la couture. Car les étoffes en vente sont toutes plus belles les unes que les autres, le choix de rubans et accessoires très vaste et attrayant et les créations que porpose le lieu sont véritablemet à croquer!

A savoir qu’Herzilein Wien, c’est également deux boutiques de vêtements et accessoires pour enfant à Vienne.  Toutes les infos sont sur leur site.

En attendant, je ne résiste pas à partager avec vous ces quelques photos.

La petite gourmandise de la semaine….

Si vous vous rendez au marché d’Yppenmarkt dans le 16ème district de Vienne, n’hésitez pas à vous rendre au An Do, restaurant cosmopolite et résolument moderne, pour y déguster leurs délicieux Zigarettenbörek. Constitués de pâte feuilletée frite farcie au fromage et aux épices, ils sont un vrai petit délice que vous trouverez difficilement ailleurs. N’hésitez pas à les demander car ils ne figurent pas à la carte!

Bon appétit!

La photo viennoise de la semaine

Des couleurs! Des couleurs! Des couleurs!

Mon coup de coeur de la semaine va à la vitrine du magasin de déco Kare sur la Mariahilferstrasse qui, avec ses objets aux teintes festives encouragent l’arrivée du printemps.

Et, dans ce joyeux capharnäum se cachent plus d’une merveille. Approchez-vous, vous les verrez!

La photo viennoise de la semaine

Il fait un temps magnifique à Vienne! Et malgré les températures encore fraiches, le printemps s’invite dans la capitale autrichienne! Voici une photo prise hier soir à Burggarten…..

Une soirée “Aux Gazelles”

Dans une ambiance feutrée et stylée, le restaurant “Aux Gazelles” constitue une bonne alternative à la l’escalope panée pour les soirs d’hiver viennois. En vue d’un peu de dépaysement et d’un cadre chaleureux pour fêter (en retard) leur Saint-Valentin, l’Homme et votre Brunette ont donc testé cette adresse qui leur avait été chaudement recommandée.

Le lieu est agréable et cosy, le service attentif et, à première vue, la carte est fort prometteuse bien que pas vraiment bon marché. Proposant des plats marocains et du couscous, la cuisine semble inventive. Pourtant, nous avons été déçus par le goût des plats. Trop bizarres à notre avis. En effet, je reste encore perplexe entre l’alliance des olives et du citron confit, mais bon.

Le cadre est magnifique et romantique à souhait. Mais bien qu’on y aie passé une bonne soirée, nous ne pensons pas y retourner.