La danse des canards

A Volksgarden, le jardin des roses de Vienne , les cannetons mènent une vie de stars. Dès leur plus jeune âge, ils se trouvent sous les feux de la rampe et les flashes crépitants des touristes qui les regardent s’ébattre pour leur plus grand bonheur. Tout ça sous les yeux de maman canard qui veille sur sa facétieuse progéniture. C’est la photo viennoise de la semaine.

“Mincir en beauté” d’Alain Delabos

 

Conseillé par une amie, le livre du Dr Delabos m’a d’abord interpelée parce qu’il il proposait une manière totalement différente de s’alimenter en comparaison des régimes habituels. Cependant, la Chrono-nutrition, car c’est le nom de la méthode, m’a laissée au départ un peu dubitative. En effet, j’ai suivi (et échoué) tant de régimes plus ou moins miracles depuis un certain nombre d’années que je ne croyais pas trop à l’efficacité de celui-ci. Cependant, au vu des résultats sur des personnes de mon entourage, je me suis laissée convaincre et j’ai acheté “Mincir en beauté” en livre de poche.

Et honnêtemnt, le concept est intéressant. Avec quelques règles de base et selon des types de morphologies bien définies, le Dr Delabos décrit avec une justesse étonnante nos erreurs alimentaires et se propose de nous “reprogrammer” avec une façon de manger mieux adaptée aux besoins de notre corps. Exit le lait à tout va et les légumes illimités, ici, on mange gras le matin, lourd le midi, sucré l’après-midi et léger le soir.

En ce qui me concerne, je dois avouer que j’ai commencé depuis presque deux semaines et que, malgré un appétit habituellement démesuré, la faim est présente mais supportable et je me sens moins tendue et irritable que lorsque je suis d’ordinaire au régime. La perte de poids n’est pas spectaculaire mais elle est bien présente.

Je suis donc agréablement surprise et conseille ce livre à ceux qui veulent perdre du poids mais n’y arrivent pas avec les outils conventionnels. Un seul bémol: ce régime est assez contraignant en terme d’horaires et d’organisation. Sinon, j’en suis plutôt satisfaite. Bonne chance à vous!

Pour ceux que ça intéresse, Alain Delabos a participé à l’émission de Jean-Luc Delarue intitulée “Quel est le régime qu’il vous faut”, visible sur Youtube.

 

 

 

 

Summer Samba Eis: un peu d’exotisme à Vienne

A Yppenplatz, près du marché de Brunnenmarkt, dans le 16ème district, vous trouverez la petite échoppe de Summer Samba Eis, un glacier résolument différent des autres dans la capitale. En effet, si Vienne est friande des Eis Salon, ces “salons à glaces” qui y sont légions (et dont les produits sont généralement de très bonne qualité), aucun d’entre eux, à ma connaissance, ne propose la carte et l’esprit de Summer Samba Eis: un choix de douze parfums, uniquement des fruits exotiques rares comme le pitanga, l’umbu ou le granola et des produits annoncés comme bio. Le tout servi par une équipe sympathique et accueuillante, ce qui est plutôt rare dans la capitale autrichienne. Laissez-vous donc guider par votre curiosité et essayez un des goûts qui vous fait envie. Vous ne serez pas déçus!

Le tour du “Troisième Homme” à Vienne, sur les traces de la légende….

Comme je n’ai pas posté depuis longtemps (je sais: la honte!) et comme le temps est invariablement gris à Vienne depuis deux semaines, je vais vous parler, aujourd’hui, d’un sujet qui va vous emmener des salles obscures jusques dans les labyrinthiques égouts de la ville.

Qu’on l’ait vu ou pas, le film “Le Troisième Homme” (“Der dritte Mann”), avec notamment Orson Welles, est cultissime. De plus, la ville de Vienne en est presque un personnage à part entière, de ses rues sombres à ses mystérieux égouts. C’est ainsi que les Viennois peuvent faire le “Dritte Mann Tour”. En quatre étapes, ce circuit vous propse: 1. le musée, 2. le tour dans les égouts, 3, la ballade à travers la ville avec des lieux choisis, 4. le film (projeté au très charmant et ancien Burgkino).

En ce qui me concerne, je n’ai visité “que” le musée et les égouts. Mais je vous les conseille vivement car c’est réélement passionnant!

Le musée est vraiment intéressant et atypique. Mais attention, il n’est ouvert que le samedi entre 14 et 18 heures. Il se situe près du Naschmarkt, à la Pressgasse 25. L’équipe y est vraiment motivée et sympathique.

Quant aux égouts, c’est mon gros coup de coeur! C’est à voir absolument. C’est une expérience hallucinante et passionnante. La visite est guidée, naturellement, avec un commentaire en allemand. Ils sont visitables de mai à octobre, du jeudi au dimanche, de 10 à 20 heures. Il est vivement conseillé de réserver sa place à l’avance car celles-ci sont comptées. Il suffit, pour cela, de vous rendre directement à la caisse devant l’entrée à l’adresse: Karlsplatz-Girardipark, 1010 Vienne (en face du Café Museum). Ou alors de téléphoner au numéro: +43 1 4000 3033.

Voilà quelques photos pour terminer. J’ai pris plein de photos dans les égouts mais ça n’a malheureusement pas donné grand chose….