“La femme parfaite est une connasse” d’Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard

519tHmp+mvL._

Voilà un livre drôle! Voilà même un livre hilarant! Certes. Mais aussi un livre, si j’ose dire, nécessaire et salvateur!

En effet, “La femme parfaite est une connasse” des soeurs Girard est un extraordinaire petit recueil de tous les petits travers et autres angoisses existentielles des femmes d’aujourd’hui, liés à celle qui est notre ennemie jurée, celle qui va chez un styliste ongulaire, celle qui a une vie fantastique sur Facebook et qui mange 5 fruits et légumes par jour, j’ai nommé: la femme parfaite! La femme ordinaire, en revanche, celle qu’on est toutes, bien évidemment, n’a pas la main verte, ne fait pas l’amour le vendredi car il y a Secret Story et a fait texto en deuxième langue.

Bref, plein d’anecdotes et de fous rires au programme de ce petit livre malicieux et addictif que vous lirez, j’en suis persuadée, d’une traite en appelant sans cesse vos amies/votre mère voire votre chéri pour leur en lire des passages.

Très bon moment de lecture donc que je vous conseille vivement!

“Tenter le Diable”, Riley Jenson tome 3 de Keri Arthur

IMG_4697

 

Ça y est! Je me suis laissée prendre au jeu et je ne les lâche plus, les Keri Arthur! Et, même si j’ai accordé relativement peu de temps à mes lectures au cours des dernières semaines, c’est avec un immense plaisir que j’ai évolué dans les pages de ce troisième tome des aventures de Riley Jenson!

Troisième tome, donc, où l’on retrouve notre chère hybride australienne moitié vampire-moitié loup-garou dans une histoire bien complexe de cartels mafieux et de manipulations génétiques, de combats dans l’arène d’une propriété privée bien gardée et de méchants diaboliques qui ont le pouvoir de changer de forme.

Riley continue son combat contre les gens qui ont modifié son ADN à l’aide d’un médicament expérimental contre la stérilité. Elle est toujours épaulée par son équipe de choc: son frère jumeau Rhoan, son chef vampire Jack et ses nombreux amants, Kade le métamorphe cheval, Kellen le loup alpha et…. le très sexy Quinn, vampire avec qui elle entretient une relation houleuse mais passionnée.

Bref, il y a toujours de l’action, de l’humour et, aussi, beaucoup de sexe coquin! On adoooooooore!

Très bon troisième tome, donc, toujours aussi prenant!

Bonne lecture!

“Loving Hut”, un lieu vegan et convivial à Vienne

Si y a un truc en ce moment qui est bien bien à la mode, c’est le veganisme, si tant est qu’on l’appelle comme ça. Out, le végétarisme, maintenant on ne mange plus rien venant de l’animal. Non madame!

Quoi qu’il en soit, à Vienne c’est très tendance et j’ai de plus en plus d’amis vegans. Et les lieux qui proposent des plats qui leurs conviennent fleurissent ici comme les edelweiss sur les prairies du Haut-Valais: timidement, mais sûrement.

Bref, grâce à mon amie Marlene, j’ai découvert Loving Hut, un lieu où on peu manger bon et sans toucher à un cheveu, poil ou plume de nos amies les bêtes! Et puisqu’on en parle, justement, nos animaux domestiques ne sont pas en reste: chez Loving Hut, vous pouvez acheter tout ce qu’il faut pour que Médor ou Caramel soient eux aussi vegan! Fou, non?

En tout cas, c’est bon, c’est pas cher, l’accueil est sympa et le local chaleureux. Et puis on y mange des cupcakes tellement délicieux que plus jamais vous ne voudrez en goûter d’autres. Alors? Et si on laissait tomber la iande?

Loving Hut, Neubau Gürtel 38, près de Stadthalle. Attention aux horaires d’ouverture qui sont assez limités. Renseignez-vous avant, vous risqueriez sinon de trouver porte close!

IMG_4657 IMG_4658 IMG_4659

Shirty: Fashion Fair 2014 au WUK de Vienne

Grâce à la géniale page Facebook “Vienna Wurstelstand”, é laquelle tout Viennois averti  se doit d’être abonné, l’Homme et votre Brunette sont allés au WUK en ce samedi 17 mai 2014 pour assister à une convention réunissant cinquante créateurs de T-shirts, essentiellement viennois et autrichiens.

Et ce Fashion Fair 2014 a plutôt été une bonne surprise. En effet, après s’être acquitté d’une entrée au prix de deux euros par personne, on a accès à la magnifique infrastructure du WUK, complexe associatif orienté underground qui fait la part belle aux artistes et créateurs en tout genre.

La convention présente un vaste choix de T-shirts hommes, femmes et enfants originaux, amusants et souvent issus du commerce équitable et local. Tout ça dans une ambiance détendue et décomplexée.

Bref, si vous êtes à Vienne ce lek-end, profitez d’aller y faire un tour car c’est encore ouvert demain dimanche. Et puis le temps ne va pas s’améliorer avant lundi, paraît-il.

Pour ceux qui ne connaissent pas le WUK, c’est sur la Wäringerstrasse. Tram au départ de Schottentor jusqu’à Spitalgasse puis un petit bout à pied en direction du Volksoper.

Bonne visite!

IMG_4633 IMG_4634 IMG_4636 IMG_4637 IMG_4638 IMG_4639 IMG_4640 IMG_4641 IMG_4642 IMG_4644 IMG_4647

“Les yeux jaunes des crocodiles”, un film de Cécile Telerman

affiche-du-film-les-yeux-jaunes-des-crocodiles-11085992jispy

 

Rooooooooohhhhhhhlala! Ce film, je dois vous en parler depuis………. au moins tout ça! Il faut dire que je l’ai vu il y a presque un mois déjà. Mais le temps passe et passe et passe encore!

Bref! Tout ça pour vous dire que ce film, j’avais bien hâte de le voir! Il faut avouer qu’il s’était fait tout discret et que, si mon amie Coco ne m’en avait pas parlé, je n’aurais même pas eu vent de son existence.

Et pourtant! Dieu sait combien j’ai aimé le roman de Katherine Pancol dont il est l’adaptation sur grand écran! “Les yeux jaunes des crocodiles”, ou la première pierre de l’édifice des crocodiles, des tortues, des écureuils et, plus récemment, des “Muchachas”. Un très grand livre. Beau comme la vie. Grand comme le talent de son auteur.

Le film donc. Il reprend, comme dit précédemment, l’histoire de Joséphine et de sa tornade de famille et d’amis… ou ennemis. Je ne reviendrais donc pas sur le synopsis car on en a déjà parlé et reparlé.

Non. Par contre, je vous dirai que ce long métrage est une vraie réussite et qu’il est très très bien adapté. Qu’il s’agisse de la fidélité à l’histoire du livre, du jeu des acteurs, du casting, du rythme ou de la sensibilité si chère à Pancol. Tout y est! Une très belle réussite!

Bref! Si vous avez aimé le roman, vous allez, forcément, vous y retrouver. Un très bon moment pour une belle sortie entre amies!