“Hunger games-La Révolte, partie 2”, un film de Francis Lawrence

093665

Bon, je sais: je suis en retard! Mais ça fait au moins tout ça que je voulais vous parler du dernier Hunger games, vu en décembre 2015. Et, malgré mon retard, j’ai souhaité vous poster quand même un petit mot à son sujet parce qu’il est bien. Très bien même. C’est même le meilleur des quatre à mon avis.

Univers sombre et angoissant, effets spéciaux hallucinants, scénario surprenant, “La Révolte, partie 2” est bien loin d’un joli conte pour ado. Torturé, noir, reproduisant des scène de guerre réalistes, ce dernier opus de la saga qui met en scène Jennifer Lawrence dans le rôle de Katniss Everdeen est un très belle réussite.

L’histoire voit les Treize Districts enfin réunis dans leur lutte contre Snow et le Capitole. Un dernier espoir et un ultime assaut pour retrouver la liberté et le contrôle de leur vie. Mais, et si les dés étaient pipés et le scénario écrit d’avance? Katniss refuse de le croire. Aura-t-elle tort?

On retient son souffle jusqu’au dénouement final avec, en route, quelques sursauts, beaucoup de frisson et des images magnifiques. A voir si vous avez suivi la saga depuis le début car vous ne serez pas déçus. Promis.

“Nous trois ou rien”, un film de Kheiron

Nous-trois-ou-rien-Affiche

Wow wow wow! Quelle claque ce film! Quelle magnifique démonstration de courage et d’optimisme. Voici une oeuvre qui réjouit vraiment et même qui enchante. Pas seulement moi, notez: deux mois après sa sortie, la salle était comble et les billets vendus plus de trente minute avant la séance en plein après-midi. Jamais vu ça dans le cinéma où nous étions, l’Homme et moi, pour visionner ce film.

Bref, “Nous trois ou rien” de Kheiron, est un vrai chef-d’oeuvre. Un pur bijou! Je pourrais utiliser encore mille superlatifs, mais cela dénaturerait la modestie de l’oeuvre qui, sans faire de bruit, sans se mettre en avant, a su s’imposer tout simplement.

Avec humour et tendresse, Kheiron nous y conte l’histoire vraie de ses parents, Hibat et Fereshteh, qui d’opposants politiques en Iran sous le Shah à émigrés impliqués dans la vie de leur nouveau quartier en France, se battent pour une vie meilleure, pour leurs idéaux et tout simplement pour être ensemble. Un histoire tendre et touchante qui vous fera autant rire qu’elle vous remuera les tripes.

Dans ce film, Kheiron s’impose dans tout son talent et dans toute sa justesse. On en ressort…. bluffés.