Bienvenue au “Beaulieu”, Freyungspassage, Palais Ferstel….

Je sais. Je n’ai pas posté sur ce blog depuis des temps immémoriaux. Honte à moi! Mais, et il faut que vous le sachiez, je suis une fille constamment à la ramasse depuis pas mal de temps… Donc, j’essaie. J’essaie de surnager, de tenir mes blogs à jour et, accessoirement, d’avancer dans l’écriture de mon second roman. Mais, et vous ne pouvez plus l’ignorer, si je n’ai jamais le temps pour rien, c’est que je suis très (probablement trop) souvent dans les cafés viennois avec mes copines…. Et quand je vous aurai parlé de celui où nous étions aujourd’hui, j’espère que vous m’accorderez l’absolution…

Le “Beaulieu”, donc. Comme je suis perpétuellement à la recherche de lieux repésentants la francophonie à Vienne, j’ai été immédiatement séduite par l’endroit.

Situé dans le Freyungspassage du Palais Ferstel (près de Schottentor, en face du Bank Austria Kunst Forum), ce café est une merveille! Non seulement parce qu’on y déguste du saucisson aux figues ou de la salade d’endives au bleu, entre autres délices, mais également pour son ambiance raffinée et pleine de charme. La cuisine y est exquise, le service sympathique et le patron très sexy. Le tout dans le cadre magnifique du Palais Ferstel.

Je vous laisse apprécier en photos:

 

Comme on dit ici: “Mahlzeit!”

“Mill” et “La Tavolozza”, deux restaurants viennois à ne pas manquer!!!

Ces derniers temps, l’Homme et votre Brunette sont pas mal allés au restaurant (anniversaire de l’Homme et trois ans de vie commune oblige…), donc, sur les conseils avisés de mon amie la Barbouillette, nous avons découvert deux adresses que j’ai envie de vous faire connaître:

Tout d’abord le restaurant “Mill”, situé à la Millergasse 32 dans le 6ème district (à deux pas de la gare de Westbahnhof). Dans une ambiance chaleureuse et un peu loufoque, ce lieu propose une carte originale et attrayante. Nous avons choisi le menu du soir qui fut divin et offrait un choix entre deux entrées, deux plats principaux et deux desserts pour environs 25 euros par personnes. Les mets étaient fins et surprenants. Nous avons choisi en entrée un carpaccio de patates tièdes délicieusement asaisonnées, en plat principal un filet de cerf cuit à basse température d’une tendresse rarement égalée et en dessert un duo de mousses au chocolat. De plus, l’été, la terrasse du Mill est l’une des plus belles de Vienne:

 

Autre lieu, totalement différent mais pas moins inventif, la Tavolozza, sise Florianigasse 37, dans le 8ème district (non loin de l’Hôtel de ville). Loin d’être un restaurant italien ordinaire, cet endroit propose une carte sur laquelle on pourrait passer toute la soirée à hésiter. Cuisine surprenante et originale, cadre romantique et service chaleureux seront au rendez-vous, ce qui est assez rare dans la capitale autrichienne. Pour ma part, j’ai dégusté des lasagnes au potiron et aux épinards avec quelques fruits de mer. Ce fut délicieux! Ensuite, avec l’Homme, nous nous sommes partagés une assiette de desserts “Dolce misto”, qui est un extrait de presque tous les desserts à la carte. Petits mangeurs s’abstenir, les portions sont plus que généreuses!

 

Ah! Encore juste une petite précision: comme les salles étaient sombres et pleines de monde, je n’ai pas pu faire de photos de bonne qualité, donc celles qui figurent dans ce post sont tirées du site internet des deux restaurants dont voici les liens:

Mill

La Tavolozza

Une dernier conseil: pour ces deux restaurants, il est in-dis-pen-sable de réserver au préalable!

Bonne soirée et bon appétit!

Un petit thé chez Demmers

Il y a quelques jours, Vienne a été temporairement plongée dans le froid et la grisaille. Pour lutter contre la déprime ambiante qui accompagnait cette météo défavorable, un petit thé s’imposait. Et pas n’importe où. Car à Vienne, si l’on cherche une bonne adresse pour le divin brevage, il n’y a pas à tergiverser: Demmers Teehaus apparaît rapidement comme l’Adresse-A-Connaître.

Un peu cachée des regards, située dans le Premier District à l’adresse Molker Bastei 5 (à 1 minute de Schottentor), Demmers Teehaus vous apportera le côté cosy et calfeutré des canapés du Starbucks avec l’ambiance chaleureuse et artisanale en plus. Dans des locaux sur deux niveaux, l’enseigne vous propose de magasiner votre thé à l’emporter au rez-de-chaussée et de goûter à différentes sortes choisies accompagnées de cookies ou de tranches de cake à l’étage.

En effet, le rez compte un nombre incalculable de thés à acheter au poids, servis par un personnel de très bon conseil. Personnellement, j’apprécie la vaste gamme de thés rouges (Roïboos) déthéinés. De plus, les prix sont tout à fait abordables en comparaison à d’autres maisons spécialisées. Enfin, vous pourrez choisir, toujours au rez, divers accessoires, théières et tasses dans un très large choix.

A l’étage, en mezzanine, se trouve le salon à proprement parler, Un très joli endroit où passer un agréable moment.

Voici, pour terminer, quelques photos du lieu:

Le “Rocky Docky”, une alernative aux escalopes panées à Vienne

Si il est vrai que l’escalope panée est un incontournable à Vienne, le Viennois (pur souche ou d’adoption, qu’importe) a parfois envie d’un bon gros steak de boeuf bien saignant ou cuit selon son désir. L’adresse idéale, alors, se trouve dans le 16ème district, plus précisément à la Rückertgasse 39, où le Rocky Docky’s Western Steakhouse ne devrait pas vous décevoir en la matière.

Décoré à la manière “western”, ce restaurant offre de petites loges originales où manger tranquilement presque à l’abri des regards. Il y a même un coin où vous aurez l’impression d’être en prison. Et, pour le clin d’oeil, les toilettes sont décorées comme dans une mine, avec des petits wagons plein de pierres.

La carte, elle aussi vous ravira: imprimée à la manière d’un vieux journal, elle propose un large choix de steaks avec leurs accompagnements typiques: galettes de maïs, haricots rouges et autres sauces délicieuses qui vous seront servies avec votre commande.

Le personnel est attentif et sympathique.

En tout cas, c’est un restaurant que l’Homme et votre Brunette considèrent comme une valeur sûre. En ce qui concerne la photo, l’endroit étant assez sombre, c’est la seule que j’ai prise qui n’est pas trop mal sortie…. Donc désolée si ce post n’est pas très imagé.

Je vous souhaite quoi qu’il en soit un excellent appétit!

Amerlingshaus, un centre culturel autogéré à Vienne

Située dans le quartier pittoresque de Spittelberg, à Vienne, l’Amerlingshaus est un centre culturel et associatif autogéré actuellement en risque de disparition. En effet, la Ville menace de retirer ses subventions, ce qui serait fort dommageable pour ce quartier très vivant entre Volksthater et Mariahilf.

En plus des nombreuses salles qu’elle met à dispositions pour divers projets et activités, l’Amerlingshaus possède un excellent restaurant au cadre bucolique et où l’on mange divinement bien. Que ce soit l’été, sous la treille de sa cour intérieur ou l’hiver, avec son bar à punsch, l’endroit attire un publique aussi large qu’hétéroclite.

Un lieu à découvrir!

Franz-von-Assisi-Kirche: une église viennoise pas comme les autres

C’est totalement par hasard que j’ai découvert l’église Saint-François d’Assise de Vienne. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant et, en la trouvant sur mon chemin, j’ai été surprise par sa beauté et son style si particulier qui ne ressemble pas aux autres monuments religieux que je connaisse dans la capitale.

Située dans le second district, à la Mexikoplatz 12, proche des rives du Danube, ce joyau architectural mérite autant d’être vu que le très populaire Stefansdom au centre-ville. Moins imposant, certes, mais plus chaleureux et fantaisiste, c’est un vrai régal pour les yeux.

Voici les deux photos que j’ai prises à la hâte avant de rejoindre la station de métro U1 de Vorgartenstrasse toute proche:

Une “librairie” pas comme les autres à Zieglergasse

Dans la Zieglergasse, à Vienne, pas loin de la station de métro U3 du même nom, se trouve une “librairie” pas comme les autres. Où plutôt une “armoire à livres ouverte”, comme le proclament les mots sur ses montants. Le principe est simple et orginal: à n’importe quel moment du jour ou de la nuit vous pouvez y “abandonner” des livres dont vous ne voulez plus ou alors furetez dans ses rayons à la recherche d’un livre que son propriétaire a laissé là et qui n’attend que vous. Fonctionnant selon un principe de libre passage totalement gratuit, l’armoire est ouverte tout le temps et renferme parfois quelques trésors…

Alors bonne lecture…

Les délices du Motto am Fluss

A Schwedenplatz, à Vienne, au coeur de la Schiffstation d’où partent les bateaux pour Bratislava et Budapest, se trouve le Motto am Fluss. Ce café-restaurant au style si peu viennois regorge de merveilles culinaires dans un cadre magnifique. En effet, directement perché au dessus du Danube, dans une construction en bois, en verre et en métal mais regorgeant de plantes et de fleurs qui lu donne une chaleur accueuillante, cet endroit garde tout de même un style et une clientèle très bobo-bon ton. Mais si les menus sur la carte peuvent paraître à priori banals, ils se révèlent inventifs et surprenant.

Par exemple, tout d’abord, dans les boissons, laissez-vous tenter par la limonade limette et basilic:

 

…ou alors la limonade au gingembre (ma préféré) ou encore la limonade rhubarbe-vanille.

Je vous conseille également l’expidélicieux club sandwich.

Last but not least, les desserts vous feront relever la nuit. Ma préférence va à la tarte au citron avec sa meringue crémeuse au goût exquis:

Si vous avez encore un petit peu de place, ne ratez pas le cheese cake avec sa cerise à la feuille d’or, c’est une tuerie!

Enfin, quelques photos du lieu, prises un jour de pluie:

Bon appétit!

Le Jörgerbad, pour aller faire trempette à Vienne

En hiver comme en été, le Jörgerbad (sur la Jörgerstrasse dans le 17ème District) à Vienne, constitue une bonne alternative de baignade à d’autres piscines plus grandes comme le Stadionbad.

En effet, l’atmosphère y est familiale, les locaux de taille raisonnable et plein de charme et, si vous y allez le mercredi, c’est la “journée chaude” où l’eau est à une température délicieuse mais n’empêchant pas la natation.

Pour 4,70 euros prix plein, vous aurez accès aux bassins intérieur et extérieur et aux chaises longues qui l’entourent où vous pourrez flâner le temps qu’il vous plaira. Mais attention, l’endroit est souvent très fréquenté au cours de la saison froide. Ah! Et pour les enfant, il y a un super toboggan!

Toutes les infos ici.

Et quelques photos pour vous faire une idée:

Herzilein, la mercerie aux merveilles

A Vienne, tout près de la Neubaugasse, plus précisément à la Westbahnstrasse 4, vous trouverez Herzilein Wien, une mercerie pas comme les autres. En effet, ce magasin peu ordinaire vous propose des tissus, des rubans, des boutons et des dentelles bigarrés et colorés, originaux et uniques en leur genre. En effet, lorsque vous passerez la porte, vous ne pourrez qu’être émerveillés, même si comme moi, vous ne vous intéressez que peu ou pas du tout à la couture. Car les étoffes en vente sont toutes plus belles les unes que les autres, le choix de rubans et accessoires très vaste et attrayant et les créations que porpose le lieu sont véritablemet à croquer!

A savoir qu’Herzilein Wien, c’est également deux boutiques de vêtements et accessoires pour enfant à Vienne.  Toutes les infos sont sur leur site.

En attendant, je ne résiste pas à partager avec vous ces quelques photos.