« Central Park » de Guillaume Musso

CVT_Central-Park_5496

Bon, je dois vous l’avouer, j’ai pris une sacrée claque dans la figure avec ce livre! En fait, c’était le tout premier Musso que je lisais et que, je vous ne vous le cacherai pas, j’avais d’énooooooooormes à priori sur cet auteur. Car, bien qu’étant l’auteur français le plus lu, on le compare très (trop?) souvent à Marc Lévy et que Marc Lévy est un auteur avec qui, excusez-moi, et bien ça n’est juste pas possible. Mais revenons-en à « Central Park » plutôt.

« Central Park », donc, nous conte comme Alice, jeune flic de la Crim parisienne, se réveille un matin d’automne sur un banc de Central Park, menottée à un inconnu. Elle ne sait pas comment elle est arrivée là. Son chemisier est taché de sang et elle porte une arme qui n’est pas la sienne et dans laquelle il manque une balle. L’inconnu, Gabriel, est américain et pianiste de jazz. Le soir précédent, il donnait un concert dans un club de Dublin. Lui non plus ne se souvient de rien. Mais tous les deux n’ont ni papiers d’identité, ni argent, ni téléphone portable. Ils vont devoir, un peu malgré eux, faire équipe pour tenter de savoir ce qui s’est passé.

Franchement, ce livre se dévore! Le suspense est ahurissant, l’écriture fort plaisante et les personnages intrigants et attachants. J’ai aimé, que dis-je, j’ai adoré cette quête à bout de souffle d’une vérité qui nous mène à un dénouement des plus inattendus et des plus subtilement orchestré. Bref, du grand art!

Jetez-vous dessus car ce livre tient toutes ses promesses!

Bonne lecture!

1 réflexion sur « « Central Park » de Guillaume Musso »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *