De James Blunt et d’eau fraîche

Le voici, le petit frère de « Back to Bedlam ». On dit merci qui? Merci Jimmy!

Car oui, James Blunt nous a livré, ces derniers jours, son petit dernier, intitulé « All the lost souls ». Je ne vous gâche pas le suspens: c’est une merveille. Il vous le faut, mes petits canards. Et voici quelques arguments qui vous le prouverons:

1) comme « Back to Bedlam », il est bourré de tubes. Du single « 1973 » à « I can’t hear the music », en passant par des titres aussi incroyables que « Carry you home » ou « Shine on », cet album est fantastique.

2) peut-être moins immédiat aux premières écoutes que son prestigieux prédécesseur, il n’en est pas moins abouti

3) je vous avouerais que je n’étais pas une inconditionnelle du monsieur avant l’écoute de son nouvel opus. Aujourd’hui, je suis devenue une inconditionnelle

4) c’est beau, l’amour

5) on se sent infiniment apaisé en écoutant cette voix angélique et ces accords mélodiques

Bref. Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de la nécessité d’acquérir All the lost souls », une simple écoute devrait faire tomber vos dernières résistances. Allez donc faire un petit tour chez votre disquaire: il est à petit prix quasiment partout!

Bec et bon cocooning.

Votre Brunette

Ce contenu a été publié dans CD par nouchki, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *