Des BD pour fiiiiiiilles!!!!!

Comme j’étais dans une lancée chicklit, je me suis avalé dans la foulée deux BD dont je vais vous parler aujourd’hui. La première s’intitule « Love » et est le dernier jet de la bédéiste Hélène Bruller. La dame est connue pour son humour mordant et son regard drôlissime sur la femme et ses petits tourments. Compagne de Zep à la ville, elle a su se faire un nom à elle dans l’univers de la bande dessinée.
Dans ce « Love », sous-titré « Mes amis, je vous aime. Surtout quand vous êtes nuls », Hélène Bruller réunit, autour d’un dîner, ses amis et leur donne la parole. Du « hype-gay » à « l’hyperactive » en passant par « l’homme qui dit non », elle passe en revue les spécificités de chacun avec un humour qui, je dois bien l’avouer, m’a un peu laissée de glace. A un tel point que, lassée et morte d’ennui, je n’ai pas achevé ma lecture de ce tome. Peu convaincant et souvent même un peu vulgaire, je n’y ai malheureusement pas trouvé mon compte.

Deuxième BD, « Les carnets d’Agnès » de la romancière Agnès Abécassis, a remporté un meilleur suffrage. Bien dessiné, faisant souvent mouche, il se lit avec plaisir, sans toutefois être d’un intérêt fracassant. Mais, léger et amusant, il permet de passer un bon moment. C’est exactement ce dont j’avais besoin en ce moment en rentrant le soir de mes cours d’allemand. Evidemment, c’est de la chicklit en BD, donc non-amateurs s’abstenir. Empruntez-le à une copine plutôt que de l’acheter…

PS: je n’ai pas réussi à insérer les deux liens Amazone car je suis nulle en informatique. Mais « Les carnets d’Agnès » est aussi en vente chez eux.

Ce contenu a été publié dans BD par nouchki, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *