« Eat, Pray, Love »

Bon, c’est vrai qu’il avait plein de mauvaises critiques. Mais qui sait? Peut-être parce que c’était un peu « à nos actes manqués » du fait qu’on avait voulu aller le voir plusieurs fois et qu’il y avait toujours eu quelque chose pour nous empêcher, j’avais vraiment envie de voir ce film. Et aussi parce que je n’avais entendu que du bien du livre (que, soit dit en passant, je n’ai pas lu. Je sais, c’est nul!). Donc, c’est désormais chose faite: l’Homme et moi avons vu « Eat, Pray, Love » au cinéma.
Et vous savez quoi? Ben, moi, je l’ai trouvé chic ce film! On s’entend: C’est pas du grand cinéma, mais on passe un bon moment!
L’histoire est celle de Liz Gilbert, une New-Yorkaise au bord de la crise de nerf qui se rend compte que sa vie et son mariage partent à vau-l’eau. Ayant toujours rêvé de faire un grand voyage, elle largue tout et part pour une année sabbatique qui l’emmènera en Italie, d’abord, où elle redécouvre la dolce vita et le plaisir de manger, en Inde ensuite, où elle va vivre d’introspection et de prière et à Bali ensuite, où elle va retrouver l’amour.
Bref, on en profite pour voyager à peu de frais, suivant Liz qui nous entraîne avec elle dans des pays aux atmosphères aussi différentes qu’intenses. Les paysages, les ambiances sont magnifiques. En ce qui me concerne, je ne connais que l’Italie de ces trois pays, mais je m’y suis retrouvée, lorsque Liz est à Rome. J’ai revu l’Italie telle que je la connais, chaleureuse et passionnée. L’Inde et Bali telles qu’on les voit dans le film (c’est à dire, somme toute, assez loin de la misère), m’ont également beaucoup plu. Ce sont vraiment des destinations magnifiques.
Donc voilà: j’ai aimé « Eat, Pray, Love » et je vous le conseille si vous ne l’avez pas encore vu. D’autant plus qu’on va vers l’hiver et que ce film est plein de soleil. ça ne peut pas faire de mal!
Bonne séance!

1 réflexion sur « « Eat, Pray, Love » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *