« Gatsby le Magnifique », un film de Baz Luhrmann

Gatsby-Le-Magnifique-Affiche-Leonardo-DiCaprio+Carey-Mulligan

 

Hier soir, l’Homme et votre Brunette sont allé au cinéma voir « The Great Gatsby », film adapté par Baz Luhrmann du chef-d’oeuvre de la littérature américaine écrit par Francis Scott Fitzgerald.

J’avais, comme beaucoup d’entre nous, lu le roman en anglais durant mon parcours scolaire, mais je dois vous avouer que je ne me souvenais que d’un point de l’histoire: la fin. Ce qui ne m’a nullement découragée d’aller voir le film, bien au contraire. Et c’est avec un immense plaisir que j’ai redécouvert, au fil des images, le scénario qui se déroulait petit à petit, livrant ses surprenants secrets.

« Gatsby le Magnifique » raconte l’histoire enchevêtrée de plusieurs personnages: il y a Nick Carraway, le narrateur, jeune écrivain se trouvant pris dans le tourbillon de la haute société New Yorkaise de 1922. Il y a sa cousine Daisy, beauté fragile mal mariée à Tom Buchanan qui la trompe avec sa maîtresse. Il y a l’intrigante golfeuse Jordan Baker. Et puis, et surtout, il y a le mystérieux Monsieur Gatsby, le voisin de Nick, qui vit dans un somptueux château où il organise des fêtes fastueuses. Mais Gatsby, bien que richissime, convoite quelque chose que son argent ne lui permet pas d’acquérir et pour lequel il se perdra: l’amour d’une femme.

Drame haut en couleur et surtout mis en scène et filmé de main de maître par Baz Luhrmann, « Gatsby le Magnifique » est une oeuvre somptueuse. Que ce soit les costumes, les décors ou la manière dont le film est tourné, tout tient du chef-d’oeuvre. J’ai aimé aussi la façon dont est rendue cette époque où le faste était partout. J’ai aimé – et ça c’est un truc de fiiiiiiile- les robes et les tenues des femmes, l’élégance raffinée des hommes. J’ai aimé, aussi, ces fêtes outrancières dont la magnificience n’égale que la démesure. Et j’ai aimé, enfin, le jeu des acteurs, dont le casting laissait déjà présager du très bon.

Et puis, last but not least, l’Homme et votre Brunette ont aussi beaucoup apprécié la bande-son, bien qu’on ait tous les deux des goûts plutôt différents en la matière!

Bref, c’est beau, c’est même grandiose et c’est fort. Si vous ne l’avez pas encore vu, courrez-y!

1 réflexion sur « « Gatsby le Magnifique », un film de Baz Luhrmann »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *