J’ai testé le UP 24 de Jawbone

jawbone-up24-xlAlors aujourd’hui je pourrais commencer par vous raconter comment l’Homme supporte à longueur de journée mes récriminations au sujet de mon UP 24. Ou, comment, bien que son utilisation s’avère totalement addictive, le UP 24 est un projet génial qui manque cruellement de maturité dans la pratique.

Mais commençons par le commencement. Pour ceux et celles d’entre vous qui ne seraient pas en mode « connectés » et qui se demandent « kesako ce UP 24? », voici quelques explications: Tout d’abord, imaginez. Imaginez que vous êtes dans un monde parfait. Un monde fait de technologie de pointe où des objets de la vie courante, des objets dits « connectés », seraient au service de votre bien-être pour améliorer votre qualité de vie et vos performances au quotidien. Ainsi, vous posséderiez ce bracelet, un truc tout simple au demeurant mais qui vous indiquerait comment vous dormez, combien vous vous dépensez physiquement, qui vous donnerait des conseils pour améliorer votre quotidien et qui vous réveillerait même au moment le plus propice de votre cycle de sommeil. Imaginez et maintenant, ouvrez les yeux. Nous sommes en 2015 et je suis fière de vous annoncer que UP 24, le bracelet de Jawbone, se propose de remplir toutes ces missions pour vous.

Sauf que voilà. Bien que très ludique et agréable, bien que l’envie de consulter ses propres performances soient rapidement de l’ordre de l’obsession, et bien, force est de constater qu’UP 24 ne remplit souvent pas ses promesses: problèmes de synchronisation avec l’app récurrents mais aussi mauvaise qualité du matériels auront tôt fait de vous décourager. En ce qui me concerne, je ne l’ai que depuis quatre mois et le bouton ne fonctionne déjà plus. Ajoutons à cela que l’app n’offre soudain plus la possibilité de paramétrer le sommeil via le smartphone et ça y est! j’ai bien envie d’aller voir ailleurs!

Bref, vous l’aurez compris, Jawbone peut mieux faire. Ou pas. C’est décidé: je m’achète un Fitbit!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *