“Jésus m’aime” de David Safier

Précédemment, sur ce blog, je vous avais parlé de “Maudit Karma”, le premier roman de l’écrivain allemand David Safier, qui, par ailleurs, avait été encensé par la critique et qui fut l’un des bestsellers de 2009. Si vous vous souvenez bien, j’avais beaucoup aimé ce roman. C’est donc avec une certaine hâte que je me suis plongée dans la lecture, prometteuse, de “Jésus m’aime”, le deuxième ouvrage du Monsieur.
L’histoire est celle de Marie, journaliste qui écrit pour un petit journal local. Marie n’aime pas son travail, rate toutes ses relations sentimentales et est affublée d’une famille qui ne l’aide pas vraiment à s’épanouir (son père sort avec une Biélorusse de vingt-cinq ans rencontrée sur un site internet, sa soeur lesbienne a un cancer du cerveau en rémission et sa mère a quitté la maison lorsqu’elles étaient enfants pour aller vivre à Hambourg). Ainsi, lorsque Marie rencontre un charpentier du nom de Joshua, ténébreux et mystique en diable (si j’ose dire….), elle tombe sous le charme. Mais Joshua lui déclare qu’il est Jésus revenu sur Terre pour le Jugement Dernier.  Marie va alors accumuler les surprises…
Bon, par où commencer? J’ai trouvé ce livre, et cela n’engage cependant que moi, petit, étriqué et convenu. Drôle, certes, mais d’un humour qui, parfois, m’a laissé un étrange goût amer dans la bouche. Ainsi, je me demande si il est réellement déontologique de plaisanter sur le fait que “les Palestiniens ont l’habitude de s’écraser contre des gratte-ciel” avant de se demander comment “ces colons juifs complètement mabouls se roulent les cheveux en papillotes sur les côtés?”.
Et puis, j’ai également eu de la peine à ressentir de l’intérêt pour ce personnage de Jésus qui sombre profondément dans le cliché et les raccourcis laborieux.
Je pense que l’idée du récit est originale, de même que l’insertion de passages dessinés. Mais, cela ne suffit pas à sauver une histoire peu crédible qui part à vau-l’eau.
Bref, ce livre a été, pour moi, une véritable déception. Et c’est bien dommage.

Une réflexion au sujet de « “Jésus m’aime” de David Safier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *