“Jeu Dangereux”, Riley Jenson tome 4 de Keri Arthur

book_coverfull_tmp_125021

J’aime bien la série des aventures de Riley Jenson. J’aime les personnages, drôles et attachants, le suspense qui fait qu’on tourne les pages à toute vitesse, et, avouons-le, le côté kinky du truc. Je l’aime tellement bien, même, que j’ai acheté les neuf tomes de la saga après avoir dévoré le premier en me disant que bah, c’était de l’argent rudement bien investi.

Mais bon. C’est vrai que j’ai bien accroché sur cette histoire de magie noire, de sorcières, de crimes rituels et de démons qui aiment le sexe. Cependant, j’ai trouvé que l’intrigue s’essoufflait un peu et que le fil de l’histoire partait un peu dans tous les sens, sans que le dénouement n’apporte de réponse à plusieurs questions soulevées au cours des pages. Bref, j’ai trouvé ça un peu brouillon et décevant.

Bref, si vous suivez les aventures de Riley, sachez que ce n’est pas le meilleur de la saga. Ou alors c’est moi qui commence (déjà) à me lasser? Quoi qu’il en soit, on reste attachés à une Riley et un Rhoan dont l’humour continue de faire mouche. Le reste devenant un peu monotone.

Ah! Pour ne pas manquer à toutes mes obligations, je vous livre le pitch:

Dans “Jeu Dangereux”, Riley doit affronter un vampire psychopathe devenu disciple d’un dieu des ténèbres (Gautier), coucher avec un démon assoiffé de sexe (Jin), tenter de préserver sa relation avec un autre vampire, dont elle est amoureuse mais qui ne cesse de lui jouer des sales tours (Quinn), et tenter de sauver son histoire avec son amant loup-garou (Kellen). Et, honnêtement, ça fait un peu trop pour une seule femme, surtout lorsqu’on travaille pour le Directoire des Espèces Alternatives et qu’on est chargée d’enquêter sur d’atroces crimes rituels. Ouais. Un peu trop.

Allez! Bonne lecture! C’est un roman à prendre au bord de la piscine. Ah? Il fait moche chez vous? Allons, allons! Faites un effort que Diable!

A bonne entendeur salut pour aujourd’hui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *