« La faiseuse d’anges » de Camilla Läckberg

La_Faiseuse_d_anges

 

Attention, ce roman pourrait provoquer une certaine addiction! Bien mieux, il se peut que vous passiez, grâce à lui, un excellent moment de lecture!

Car Camilla Läckberg, auteur qui compte parmi mes favoris, est encore ici au sommet de son art. Un suspense impossible, une intrigue qui se dévoile par couches complexes comme on pèle un oignon et la suite des aventures de ses personnages favoris que l’on suit et voit évoluer dans ses lignes avec bonheur.

L’histoire commence…. Mais au fait, quand commence-t-elle exactement? Début 1900, avec l’arrestation de la Faiseuse d’Anges de Fjällbacka, confondue pour avoir assassiné de petits enfants qu’on lui avait confié, jetant ainsi une malédiction sur toute sa descendance? Ou alors commence-t-elle par la nuit d’amour entre Dagmar, sa fille, avec l’aviateur allemand Hermann Göring et qui va bouleverser complètement son destin jusqu’à confiner à l’obsession? Ou alors le point de départ est-il sur l’île de Valö, à la Pâcques 1974, lorsqu’une famille entière disparaît sans laisser de traces, laissant derrière elle une petite fille errant seule dans une maison déserte? Quoi qu’il en soit, en 2011, l’écrivain Erica Falck et son mari, le policier Patrick Hedström, doivent fouiller le passé pour obtenir des réponses urgentes afin de sauver la vie d’Ebba, la jeune survivante qui, adulte, est revenue se confronter à son passé.

Une foultitude de personnages complexes et secrets, dont plus d’un a dans son placard des cadavres plutôt encombrants mais bien rangés font de ce huitième tome des aventures d’Erica et Patrick un épisode passionnant qui vous laissera à bout de souffle.

Un vrai page turner. Un inratable du genre!

2 réflexions sur « « La faiseuse d’anges » de Camilla Läckberg »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *