La force d’être ensemble

ça faisait un moment que je voulais aller voir au cinéma l’adaptation du chef d’oeuvre d’Anna Gavalda « Ensemble c’est tout ». C’est chose faite. J’y  suis allée in-extrémis lundi soir, alors que le film menaçait sérieusement de quitter l’affiche après de nombreuses semaines de projection. Malgré cela, j’ai été surprise de me retrouver dans une salle quasi comble.

En ce qui concerne le film, je n’ai pas été déçue non plus. Servi par de grands acteurs (Audrey Tautou, Françoise Bertin, Guillaume Canet et Laurent Stocker), porté par un scénario très fidèle au livre, c’est une merveille d’émotion et d’altruisme que ces quatre personnages qui veillent les uns sur les autres.

Mais, pour ceux (rares) qui n’ont pas lu le livre, je vais en résumer l’intrigue en quelques lignes (si c’est possible):

Camille, qui mange peu, vit dans une mansarde où le comfort est minimal et entretien des rapports douloureux avec sa mère, rencontre par hasard son voisin Philibert, artisto pur jus qui bégaie, ne supporte plus sa famille et habite un immense appartement presque à l’abandon dans le même immeuble. Là, il héberge Frank, cuisinier de son état, qui passe son temps entre son travail, la moto, sa grand-mère Paulette et les filles. Frank ne sais pas communiquer normalement et pourtant il s’occupe de manière dévouée de l’infortunée Paulette qui ne peut plus rester seule dans sa maison et tremble à l’idée d’être placée en maison de retraite. Ces quatre personnages abîmés par la vie vont commencer à prendre soin les uns des autres. Comme le dit le quatrième de couverture du livre: « C’est comme les dominos, mais au lieu de se faire tomber, ils s’aident à se relever ».

Dans son livre, Anna Gavalda avait réussi à rendre une émotion extraordinaire. Tour à tour, on riait, on avait le larme à l’oeil, on était aterré ou enthousiasmé par la vie de ces quatre personnages. Claude Berri a très bien su nous faire revivre ces sentiments. De plus, le film reproduit très bien les courtes séquences utilisées pour la narration du livre. Il n’y a ici rien de supperflu. Juste l’essentiel, la substantifique moëlle de ces sentiments exacerbés pour une émotion à fleur de pellicule.

Très réussi, donc, cet « Ensemble c’est tout » au cinéma fait très bonne figure par rapport à son grand frère sur papier. On se réjouis qu’il sorte en DVD pour pouvoir le regarder en boucle!

Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, vous pouvez vous laisser séduire par la bande-annonce sur le site officiel.

Bon film.

Princesse Brunette

2 réflexions sur « La force d’être ensemble »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *