Le prodige Tété est de retour

Mon précieuuuuuuux!
A compter du moment où j’ai eu le nouveau CD de Tété entre les mains, je me suis sentie comme Gollum avec l’Anneau de Pouvoir: ne s’avise qui que ce soit de me séparer de ma merveille sans que des conséquences psychologiques graves ne s’en fassent sentir.
Car je suis une véritable aficionada de l’Artiste auquel j’ai développé une bienheureuse dépendance.
Tété, le poète, Tété, le musicien, Tété dont la plume flamboyante a l’éclat d’un talent indescriptible. Tété qui signe une nouvelle fois un album où le merveilleux n’égale que le sublime.
C’est donc aux Etats-Unis qu’à vu le jour « Le premier clair de l’aube », album aux accents roots de l’indie-rock US. Après une vaste tournée chez nos cousins américains, Tété s’est entouré de beau monde et a enregistré son album à Portland.
Il en résulte une petite perle de la chanson française dont les titres se succèdent dans un enchantement constant.
J’adore « Le bal des boulets », « 36’70 », « 1770 » et « Le premier clair de l’aube ». J’aime énormément les autres titres.
En définitive, cet album est immédiat et se place parmi les meilleurs de ma discothèque.
Tété demeure pour moi une valeur absolue. Je rêve de posséder une telle plume et son timbre de voix est extraordinaire.
Indispensable!

Ce contenu a été publié dans CD par nouchki, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

1 réflexion sur « Le prodige Tété est de retour »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *