Les éléphants ne boivent pas que de l’eau…

Saviez-vous que les éléphants aiment les boissons alcoolisées? Pire: ils en raffolent!

C’est ce que j’ai appris en lisant « De l’eau pour les éléphants » de Sara Gruen. Annoncé comme « le livre d’une inconnue qui a bouleversé le coeur de l’Amérique », cet ouvrage fût, pour moi, une bonne surprise.

L’histoire se déroule dans les années 20-30 aux Etats-Unis, à l’époque où les cirques sillonnaient le pays en train. Jacob, jeune vétérinaire qui vient de perdre brutalement ses parents, se retrouve malgré lui enrôlé dans le cirque des Frères Benzini – Le Plus Grand Spectacle du Monde. Il y fait la connaissance de personnages hauts en couleurs, comme l’abominable Oncle Al, le directeur du cirque, l’infect August, le dresseur d’animaux, mais aussi Marlène, la belle écuyère, Walter, le clown nain ou encore Rosie, l’éléphante que nul n’a pu dresser. Peu à peu, au fur et à mesure que le cirque suit sa route, ces personnages vont apprendre à s’aimer ou se détester jusqu’à ce que les passions se déchaînent de façon irrémédiable.

J’ai beaucoup aimé ce livre, même si il ne m’a pas « bouleversée » comme l’annonçait l’éditeur. Cependant, j’ai rapidement été entraînée par le rythme de narration qui ne laisse pas de place à l’ennui. Le climat sombre et inquiétant qui se dégage de ce roman ne parvient pas à ternir la personnalité lumineuses de certains personnages et surtout de la grande star du livre, Rosie, cette éléphante qui sourit et fait des clins d’oeil malicieux, malgré le fait qu’elle soit constamment brimée par son dresseur. Malgré tout, le ton n’est pas à la plaisanterie. Mis à part quelques passages cocasses, c’est une histoire dure que nous livre Sara Gruen. Un conte tragique ou chacun, hommes et bêtes, souffrent physiquement et mentalement et ou le bonheur et l’amour est un luxe que peu peuvent s’offrir.

Au final, un roman émouvant et original qu’il ferait bon d’emmener avec soi en vacances. Juste pour se rappeler que la vie n’a pas toujours été aussi facile.

Bec et bonne lecture.

Princesse Brunette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *