L’humour macabre d’Arto Paasilina

Coucouc à tous!

Aujourd’hui, je vais continuer dans ma lancée sur les auteurs scandinaves pour vous parler du roman que je viens à peine de terminer. Il s’agit de « Petits suicides entre amis » d’Arto Paasilina, auteur finlandais bien connu pour un autre de ses romans qui a été adapté au cinéma, « Le lièvre de Vatanen ».

Bref, de quoi, ça parle?

Un colonel et un industriel décident, chacun de leur côté, de se suicider dans la même grange au même moment mais leur rencontre entrave leur funeste projet. Contrariés dans leurs plans autodestructeurs, il décident de s’allier et de créer une association de suicidaires en goguettes pour finir leurs jours dans une grande et tragique tuerie collective. Commence alors un abracadabrant voyage vers la mort à travers l’Europe dans un car de tourisme dernier cri ayant à son bord trente-trois désespérés.

Bien que ce livre m’aie volontiers fait sourire plus d’une fois, je l’ai trouvé longuet et prévisible. On tourne vite en rond et le serpent se mord un peu la queue.

Les personnages sont certes attachants mais je me suis rendue compte que j’étais peu impliquée dans l’histoire et que, finalement, il m’inportait peu qu’ils aillent ou non au devant de leur sombre projet. On reste assez dans la superficialité. De plus, je me suis un peu ennuyée et je l’ai fini sans avoir l’impression que ce livre m’ait apporté quoi que ce ce soit…

Dommage, car la quatrième de couverture était assez alléchante. Mais comme dirait un certain William S., « Beaucoup de bruit pour rien »…

Si vous voulez vraiment le lire, gardez-le pour la plage l’été prochain. C’est léger et sommes toutes assez drôle…

Bec et bon week-end.

Princesse Brunette

2 réflexions sur « L’humour macabre d’Arto Paasilina »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *