Lisa Lutz: La Revanche des Spellman

Ceux qui me connaissent ou qui suivent ce blog le savent: il y a des oeuvres et des auteurs sur lesquels je fais une fixation de l’ordre du pathologique. Lisa Lutz et ses Spellman en font partie.
Voilà un moment que je guettais la sortie d’un troisième tome de cette saga désopilante. C’est pourquoi, lorsque, au cours de mes vacances d’été chez moi, vous savez, Dans-Le-Pays-Où-On-Parle-Le-Français-Et-Pas-Seulement-L’Allemand, je suis allée faire un tour dans ma chère bonne vieille Fnac. C’est là que, soudain, ignorant tout ce qui m’entourait à ce moment-là, j’ai laissé échapper un petit cri, plutôt un jappement: devant moi, sur le présentoir, se trouvait « La Revanche des Spellman ».
Pour ceux qui n’ont pas lu les deux premiers tomes, à savoir « Spellman et Associés » et « Les Spellman se déchaînent », je ferai une brève présentation des énergumènes: Les Spellman sont une famille déjantée de détectives privés dont la principale activité et de s’espionner et se faire chanter les uns et les autres. L’héroïne de l’histoire, Isabel « Izzy » Spellman tente désespérément de composer avec ce bagage familial instable et envahissant. Ajoutez à cela une forte dose d’humour vache et une pincée de bonnes intrigues à démêler et vous aurez la recette Spellman.
Le tome 3, « La Revanche des Spellman », reste tout-à-fait dans la veine des deux premier ouvrages. Au début, j’ai même trouvé ça un peu redondant mais j’ai vite été convaincue par une intrigue comme toujours bien ficelée et un humour drôlissime.
En résumé: Alors qu’elle se retrouve enjointe par le tribunal à suivre des séances de psychothérapie, Izzy, qui est devenue plus ou moins SDF, se voit confier « L’affaire de la si peu soupçonneuse épouse d’Ernie Black qui ne le trompe probablement pas ». Parallèlement, son vieil ami octogénaire Morty, qui passe son temps à suçotter son dentier, se voit menacer de devoir partir vivre en Floride contre sa volonté; son frère David disparaît sans laisser d’adresse et la voiture d’Izzy change de place toute seule durant la nuit. Ajouter à ça un maître chanteur, une ado en plein pétage de plombs et des parents incontrôlables qui la harcèlent et vous aurez une idée du genre d’ennuis que doit affronter notre héroïne.
En ce qui me concerne, j’ai dévoré ce livre. Toujours aussi déjanté et politiquement incorrect. J’adooooooore!
Vivement la suite!

1 réflexion sur « Lisa Lutz: La Revanche des Spellman »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *