Luke: chevalier Jedi de la scène française?

Coucouc à tous!

J’espère que vous allez bien mes petits lapins! Aujourd’hui, on va parler du groupe Luke, quintet doué s’il en est, qui vient de nous pondre un nouvel album, « Les Enfants de Saturne ».

Bon, pour commencer, Luke c’est deux très bons albums avant celui-ci, « La vie presque » et « La tête en arrière ». On a aimé, que dis-je, on a adoré le premier qui ne contenait, pour ainsi dire, que des tubes. Vint ensuite le second qui nous a gratifié de quelques titres enchanteurs comme « La sentinelle » ou « Comme un homme ». Et puis voilà: le petit dernier pointe le bout de son nez.

Or, malgré un excellent « Un seul jour » qui porte pour ainsi dire l’album, il n’y a pas grand chose de nouveau sous le soleil et force est de constater que le groupe peine à nous surprendre. Car oui, tout cela a, somme toute, comme un air de déjà vu et on aurait aimé un peu plus d’inattendu dans cet album.

De plus, je ne sais pas si c’est moi, mais à chaque nouvel album de Luke, il y a moins de bonnes chansons à signaler au conteur. Autant « La vie presque » était lumineux, autant « Les Enfants de Saturne » est ma fois un peu insipide…

Dommage car le groupe, aux faux airs de Noir Désir, vaut tout de même réellement le détour. Souhaitons qu’il parvienne à trouver ce second souffle qui lui fait si cruellement défaut…

Bonne écoute.

Becs de la Brunette

Ce contenu a été publié dans CD par nouchki, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *