“Merci pour ce moment” de Valérie Trierweiler

51auSe2jSyL._SX307_BO1,204,203,200_

Je ne suis pas Française. Et la politique m’intéresse peu. Les ragots people pas trop trop non plus. Donc, à priori, rien ne devait me mener à ouvrir et à lire un jour les premières pages puis la totalité du roman de Valérie Trierweiler intitulé “Merci pour ce moment” et qui relate sa relation hors champ puis très médiatisée avec le Président François Hollande. Rien.

Cependant, j’ai été intéressée par un article lu sur elle dans un journal sérieux et, de fil en aiguille, j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette femme énigmatique et très souvent critiquée. Car j’ai eu l’impression qu’elle aussi avait des choses à dire et j’ai eu envie de découvrir sa version des faits.

Alors oui, justement, c’est SA version, c’est à dire qu’on peut se poser la question du niveau de partialité de ses dires. Cependant, je l’ai lu, comme on écoute quelqu’un qui vous fait des confidences. Je l’ai lue et j’en suis contente. Je l’ai lu et je lui ai fait confiance car c’est ce qu’on a envie de faire en parcourant ses lignes.

Après, voilà, chacun son opinion. Mais sachez que j’ai été prise par le fil de l’histoire et que je n’ai plus pu lâcher ce livre après l’avoir commencé. Je l’ai lu un peu comme un roman, sans trop me représenter les personnages réels. Car c’est prenant, divertissant et même terriblement attachant que l’histoire de cette femme si mal aimée alors qu’en fait, elle était surtout coupable de trop aimer.

Bref, je vous laisse à votre jugement. Sachez en tout cas que si vous jetez un oeil à “Merci pour ce moment”, vous risquez d’être vite happé par le rythme rapide de l’histoire et, qui sait, peut-être que vous verrez les choses un peu différemment en le refermant.

Un bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *