Paresseuse!

Je suis paresseuse. Oisive. Ma vie est pleine de langueur et de bienteur. C’est, paraît-il, dans ma nature de Balance (j’entends déjà l’Homme sourire….). Je me lève le matin en me réjouissant du soir où j’irai, avec délice, rejoindre Morphée en son royaume. Mais pas seulement. La journée, lorsque j’ai congé, j’aime ne rien faire, m’enfouir sous ma couette et rêvasser. Je me délecte des heures passées à flâner , à me prommener sans but, l’ipod vissé dans les conduits auditifs de mes deux oreilles. J’adore également traîner chez moi en tenue légère avec un bon livre ou cherchant des idées pour mon futur-roman-que-je terminerai-d’écrire-un-jour. Si je le peux, je ne me lève jamais avant 10h00 du matin car l’aurore est le moment de la journée qui m’intéresse le moins. Mes nuits sont faites de rêves étranges et rocambolesques où tout est possible. Mes journées se limitent à la clarté du soleil car lorsque la nuit tombe, je m’éteint.
Or, la paresse est, dit-on, un des sept pêchés capitaux. Et bien dans ce cas, je veux bien brûler en enfer si c’est le prix à payer pour continuer à profiter de la douceur de vivre qui est la mienne. Paresser est un luxe que peu d’entre nous peuvent se permettre sur cette Terre et ça, il ne faut pas l’oublier. Je compte donc boire le contenu du calice jusqu’à sa lie, délicieuse et enivrante.
A vous, donc, qui vous reconnaîtrez dans ce portait, j’adresse un salut tout particulier. Que tous les paresseux de la planète puissent continuer, tout simplement, à jouir de l’instant.

3 réflexions sur « Paresseuse! »

  1. En te lisant, ça donne très envie de se laisser glisser dans cette torpeur et boire le contenu de ce calice…. Mais pas assez de temps pour ça, trop de choses à faire encore !!!

  2. J’adoore te lire et comme je ne le fais pas assez souvent, j’ai aujourd’hui tout plein de joli post à dévorer! parce qu’aujourd’hui, je suis en pyjama, avec du café pour la journée, pas douchée et à attendre qu’il soit enfin l’heure de retourner me vautrer contre mon homme… si tu savais comme je te comprend…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *