« Postmortem » de Patricia Cornwell

Comme j’adore flâner dans les librairies, je n’ai pas manqué de remarquer, à moult reprises, les livres de Patricia Cornwell, auteur à priori plutôt prolifique dans le genre du roman policier. Cependant, je n’ai jamais réellement poussé la curiosité jusqu’à acquérir un de ses ouvrages.

C’est ainsi qu’une de mes patientes m’a récemment fait remarqué: « Quoiiiiiiiiii????? Vous n’avez jamais rien lu de Cornwell? Vous devriez adorer! Non seulement c’est génial mais, en plus, c’est un peu comme « Les Experts »: l’héroïne, Kay Scarpetta, est médecin légiste et il y est beaucoup question de sciences forensiques. »

Pensez-vous! Il n’en fallait pas plus pour éveiller mon intérêt. Ladite patiente a tout de même précisé: « Commencez par le premier, « Postmortem ». Car c’est une série, ça se suit, les personnages évoluent au fil des romans successifs! »

« Postmortem », donc. Il en ressort qu’on est vite plongé dans le vif du sujet comme, en tournant les premières pages, on suit Kay Scarpetta sur une expertise de scène de crime.

En effet, une jeune femme, Lori Petersen, a été violée, torturée et assassinée par celui que la ville de Richmond, Virgine, connaît désormais comme l’Etrangleur. Comme elle, trois autres femmes ont péri auparavant de la même manière. Trois femmes blanches et une noire. Aucun dénominateur commun ne permet d’anticiper sur les faits et gestes du tueur. Noirceur et perversion vont entraîner le Dr Scarpetta dans une enquête sans retour possible, entre manipulations politiques, mysoginie et sentiments bousculés.

Il n’y a quasiment pas de temps mort dans ce roman qui se lit dans un souffle. Les personnages sont complexes et attachants. En ce qui me concerne, j’ai adoré Marino, le flic mal embouché mais sérieusement moins stéréotypé qu’on ne pourrait le croire.

Sinon….. euh….. Si je peux ajouter un conseil avant de conclure: organisez-vous pour ne pas lire ce très bon roman seul le soir. Enfin, moi, ce que j’en dis….

Allez! Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *