Punaise!

Aujourd’hui, on va parler (une fois n’est pas coutume, hein) d’un sujet grave! Que dis-je, d’une menace terrrrrrrrible! Car attention, et vous ne pouvez plus continuer à l’ignorer, le fléau arrive CHEZ NOUS! Bon, tant que c’était outre-atlantique, on s’en battait l’oeil, hein, mais là…. CHEZ NOUS, je vous dis!
En effet, même si vous habitez sur la lune, vous n’aurez pas manqué d’apprendre dernièrement que les punaises de lit ENVAHISSENT LE MONDE!!!!!!!! Ayant d’abord proliféré à New York, les petites bêbêtes ont fini par prendre l’avion! Hé oui! Et, excusez-moi du terme, mais ça va ch…. dans le ventilo, les enfants! Quand elles seront là (car, aux dernières nouvelles, elles envahissaient Paris, donc Vienne, donc…. Lausanne!!!), ça va plus rigoler du tout!
D’ailleurs, hier, je regardais tristement notre lit et j’ai dit à l’Homme: « Bientôt bye bye, les grasses mat’! Quand elles seront là, on fuira notre lit! D’ailleurs, sais-tu que la femelle peut survivre un an sans se nourrir? » « Ha? Et elle résiste à combien de coups de savate? » s’est enquis l’Homme, stoïque.
Il s’en fout, l’Homme: il n’est jamais à la maison! Mais moi, je ne suis pas du tout prête à partager l’appartement avec ces nouvelles colocataires!
Pis, tiens! Comme ça vient des US, gageons qu’ils vont bientôt nous pondre un blockbuster sur le sujet pour en remettre une couche et nous faire encore plus peur!
Car là-bas, c’est la psychose: les gens se font sâlement piquer par leurs indésirables hôtes et cachent leur marques affreuses pour ne pas être victime d’exclusion. Parce que voui: c’est comme les poux: ça se transmet à tous vos chers amis! Votre chef, à la rigueur, vous vous en fichez. Si ça se trouve, vous lui avez déjà refourgué vos morpions par le passé. Mais votre Tantine Alice, elle a pas mérité ça!
Donc voilà. A l’heure où j’écris ces lignes, j’en suis sûre, vous en riez. Mais rira bien qui rira le dernier!
Et je conclurai par ces mots divinatoires d’Homer Simpson: Wouh Pinaise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *