Tara Duncan, comme un air de Harry Potter…..

Ceux qui me connaissent ou suivent attentivement ce blog le savent: je suis une inconditionnelle de Harry Potter. C’est pourquoi, lorsque j’ai entendu parler de Tara Duncan comme la « petite soeur française d’Harry Potter », j’ai, vous l’imaginez, été alléchée.
C’est donc avec une grande curiosité et pleine d’attentes que j’ai commencé le premier tome de la série, Les Sorceliers ».
En résumé, la trame est la suivante: Tara, douze ans, apprends un peu fortuitement qu’elle est une sorcelière, héritière d’une grande lignée. Possédant un don magique hors du commun, elle fait des envieux parmi les ennemis du Bien qui décident de s’emparer de son pouvoir. Sa grand-mère Isabella ne pouvant faire face seule sur Terre, elle l’envoie sur AutreMonde où Tara va tenter de retrouver sa mère. AutreMonde est peuplé de créatures telles que les elfes, les vampyrs, les dragons et les sangraves. Heureusement, Tara peut compter sur ses amis et leurs Familiers, des animaux de compagnie un peu spéciaux….
Résumer l’intrigue de ce premier tome en quelques lignes est, ma foi, fort délicat. En ce qui me concerne, si j’en ai bien aimé la trame, j’ai été agacée par le quasi plagiat qu’il représente par rapport à Harry Potter.
En gros, c’est une espèce de mélange entre Le Seigneur des Anneaux et Harry Potter. Si AutreMonde rassemble les créatures du premier et ses paysages, la ressemblance avec le second est criante.
En effet, du palais de Lancovit qui cousine fortement avec Poudlard au Maître Dragosh qui a un méchant petit air du Professeur Rogue en passant par le polo céleste qui n’est pas sans rappeler le Quidditch, tout cela a un goût de déjà mangé.
En fin de compte, cela m’a bien trop dérangé pour que je puisse réellement apprécier la lecture de ce premier tome. Les nostalgiques de Harry Potter désireux de recréer l’ambiance des sept tomes du jeune sorciers pourront se plonger, si ils le désirent, dans cette saga aux couleurs un peu kitsch. En ce qui me concerne, j’arrête là….

1 réflexion sur « Tara Duncan, comme un air de Harry Potter….. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *