Yoko Tsuno: le sabre et le chrysanthème

C’est avec une joie non dissimulée que, par hasard, je suis tombée sur les trois premiers volumes de cette intégrale de « Yoko Tsuno », l’intrépide héroïne du scénariste-dessinateur Roger Leloup. Tout d’abord parce que la trépidante Japonaise a bercé mon adolescence de ses aventures. Ensuite, car c’est avec un plaisir immense que j’ai retrouvé le trait magnifique et l’originalité qui caractérise cette BD.

Car « Yoko Tsuno », c’est un mélange de science-fiction, d’aventure et de sagesse orientale, agrémentée d’humour et distillée à dose thérapeutique pour le moral. Les dessins sont magnifiques et le scénario nous tient en haleine au fil des pages. Roger Leloup a su créer un univers propre à son récit, jalonné par de nombreux détails technologiques inspirés de Jules Verne ou de Wells qui n’ont étonamment, pas pris une ride.

L’histoire raconte les tribulations de Yoko, jeune électronicienne japonaise férue d’arts martiaux, aussi à l’aise dans un scaphandre spatial que dans un kimono, et de ses amis Vic et Pol, autoproclamés « Trio de l’Etrange ». Et de l’étrange, il y en a: aventures extraterrestres ou voyages dans le temps, notre imaginaire est nourri de moult univers différents.

Au final, on (re)découvre cette intégrale avec jubilation, d’autant plus qu’elles est agrémentée d’un dossier plein de détails sur la conception de la série et son évolution dans le temps.

Si vous êtes fan, vous pouvez aussi aller faire un tour sur le site internet officiel, qui est très bien fait, à l’adresse http://www.yokotsuno.com/fr/accueil.html . Vous pourrez même poser vos questions à Yoko, il paraît qu’elle répond!

Bonne lecture.

Princesse Brunette

Ce contenu a été publié dans BD par nouchki, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

2 réflexions sur « Yoko Tsuno: le sabre et le chrysanthème »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *