« Man of steel », un film de Zack Snyder

Man-of-Steel_01_877189419

 

Wow wow wow! Qu’est-il arrivé à Clark Kent, le journaliste lunetteux qui s’embrouille les pinceaux devant Lois Lane et qui craint plus que tout la cryptonite???

Telle est la question que se poseront à coup sûr les quarantenaires qui ont encore en mémoire la version de 1978 dans laquelle Superman regardait à travers les vêtement de sa chérie avec ses yeux rayons-laser.

Car la version 2013 est… pour le moins…. éloignée de celle d’origine. Allée le voir avec un groupe d’amis, j’ai été plutôt charmée par le début, mais l’histoire devient vite du grand grand n’importe quoi. Pour se finir par une heure presque et demie de carnage destructeur où notre chère planète en prend pour son grade. Et une heure et demie de boum boum boum, de batailles stériles et de guerres sans fin, c’est long. C’est très long, croyez-moi!

Bref, on donnera à « Man of steel » la palme du film le plus improbable et le plus creux de l’année, de la décennie, de l’histoire du cinéma. Si vous n’êtes pas encore découragé par ce billet et que vous avez du temps à perdre, allez-y pour l’acteur Henry Cavill qui, à défaut de savoir jouer la comédie est terriblement sexy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *